Profession

Découverte

Comment les bactéries conversent au sein des biofilms flottants

| 20 mars 2018 |

Communautés flottantes de P. stuartii visualisée par microscopie d’épifluorescence (a) et microscopie électronique (b). Porines de P. stuartii (ici, Omp-Pst2) associées face-à-face grâce à leurs boucles extracellulaires, formant des dimères de trimères, ou DOTs (c) . Dans les DOTs, les canaux des porines sont ouverts, suggérant qu’ils autorisent une communication chimique directe entre cellules adjacentes (flèche verte), du moins pour les petites molécules capables de franchir leurs zones de constriction (flèches blanches). Les positions présumées des membranes externes de deux cellules adjacentes sont représentées par des rectangles gris. La surface moléculaire du DOTs est colorée selon le potentiel électrostatique, avec en rouge les surfaces chargées négativement, et en bleu les surfaces chargées positivement.
Des chercheurs ont mis en évidence que certaines bactéries sont en communication directe. Les protéines impliquées dans cette interaction pourraient être de nouvelles cibles dans la lutte contre les biofilms.

Les biofilms sont des communautés bactériennes qui présentent une résistance élevée aux antibiotiques. Au sein des biofilms, les bactéries échangent de l’information par voie chimique – un mécanisme nommé quorum-sensing.

Des chercheurs de l’Institut de Biologie Structurale de Grenoble, de l’Université de la Méditerranée à Marseille, et de l’Université Jacobs à Brême ont mis en évidence que certaines bactéries forment des communautés flottantes, au sein desquelles elles sont en contact et en communication directe. Les protéines impliquées dans cette interaction pourraient être de nouvelles cibles dans la lutte contre biofilms. 

 

A peu près partout sur notre planète – par exemple à la surface de tous les océans – les bactéries sont présentes sous la forme de communautés multicellulaires, appelées biofilms.  Ces derniers sont caractérisés par la présence d’une matrice extracellulaire, composée de polysaccharides, d’ADN et de fibres amyloïdes, qui enchâsse les cellules constitutives du biofilm. C’est la présence de cette matrice qui rend les biofilms résistants aux traitements antibiotiques et au système immunitaire, expliquant qu’ils soient souvent impliqués dans les infections bactériennes chroniques. C’est également cette matrice qui permet la communication des bactéries par voie chimique – ou quorum sensing. Ce mécanisme requiert en effet, pour fonctionner, qu’une concentration critique en effecteur soit atteinte dans le biofilm.

Mais comment le quorum sensing fonctionne-t-il dans les toutes premières étapes de la formation du biofilm – c’est à dire, quand la densité bactérienne est faible et qu’aucune matrice n’est encore présente ?

C’est à ce mystère que les chercheurs se sont attaqués. En combinant plusieurs approches de la biologie structurale, ils ont découvert que Providencia stuartii, une bactérie fréquemment isolée chez les grands brulés et les personnes sous cathéterisation longue (maisons de retraite, hôpitaux), établit une communication intercellulaire directe dès le stade de plancton – c’est à dire, avant la sécrétion d’une matrice extracellulaire. Les chercheurs ont observé que P. stuartii forme des communautés cellulaires flottantes au sein desquelles les cellules sont en contact direct, avant de sédimenter sous la forme de biofilms. Faisant l’hypothèse que ce contact implique forcément des protéines de la membrane externe, et que celles-ci doivent nécessairement y abonder pour permettre le rivetage serré observé au sein des communautés flottantes, ils ont cristallisé les deux porines de P. stuartii, correspondant à 70% du contenu protéique de la membrane externe, et résolu leurs structures à résolution atomique par cristallographie aux rayons X. Les deux structures ont révélé une architecture commune, formée par l’assemblage face-à-face de deux trimères de porines (DOTs, pour dimers of trimers) grâce à des segments identiques de leurs boucles extracellulaires, selon un mode d’interaction réminiscent de celui à la base des fibres amyloïdes. L’expression de ces porines de P. stuartii dans des cellules modèles (une souche d’E. coli n’exprimant pas de porines et ne formant ni biofilms ni communautés flottantes) leur confère la possibilité de former des communautés flottantes. La formation de DOTs peut cependant être inhibée en induisant, par mutation, une répulsion électrostatique entre les boucles extracellulaires des porines.

Dans les DOTs, les canaux des porines sont ouverts et se font face, suggérant qu’ils permettent une communication chimique directe entre cellules adjacentes, au sein des communautés flottantes. Ce mécanisme serait adapté à la communication intercellulaire même à très basse densité cellulaire, et donc, dans les premiers stages de la formation du biofilm – c’est à dire, quand il est encore vulnérable aux attaques. Cette découverte désigne les porines comme de nouvelles cibles dans la lutte contre biofilms et pourrait permettre le développement de thérapies innovantes.

 

Pour en savoir plus, cliquer ici.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • 25 janvier 2017
    Troisième secteur consommateur d'énergie en France, l'industrie utilise des salles propres et les environnements maîtrisés sont présents en établissements de santé. Une bonne gestion de la onsommation énergétique y est un enjeu important. Dans ce cadre, l'Aspec édite un guide ...
  • 1 juin 2016
    La conception comme l’exploitation d’un bâtiment peuvent être conjointement pensées en amont d’un projet. La maquette numérique et plus largement le BIM (Building Information Modeling) y contribuent. Les outils de simulation et de modélisation sont mis au ...
  • Nouvelles règles
    24 mai 2016
    Publiée fin février, la version révisée de l’ISO 14644 revoit les limites de concentration particulaire admissible dans l’air des salles propres et modifie profondément les règles de classification ainsi que les méthodes d’essai. Salles Propres rappelle les ...
  • 1 avril 2016
    Publiée fin février, la version révisée de la norme ISO 14644 revoit les limites de concentration particulaire admissible dans l’air des salles propres et modifie profondément les règles de classification ainsi que les méthodes d’essai. Un mois après la publication ...
  • 1 février 2016
    L’isotechnie s’est imposée ces dernières années dans les procédés de production des médicaments injectables tant dans l’industrie pharmaceutique que dans les établissements de santé. La réglementation l’encourage. La modification de l’annexe 1 ...

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques

  • 17 mars 2017

    Avant-première produits ContaminExpo 2017

    À l’occasion de la 15e édition du salon ContaminExpo, les exposants présenteront leurs nouveautés. Parmi elles, les lauréats aux Prix de l’innovation dont la remise est prévue le 28 mars, durant le cocktail d'ouverture accessible ...

  • 18 octobre 2016 Sélection produits A3P 2016

    La 29e édition du congrès A3P se déroule du 15 au 17 novembre 2016 à l'espace Bellevue de Biarritz. Aperçu des nouveautés présentées à cette occasion.

  • 26 octobre 2015 Sélection produits A3P 2015

    La 28e édition du congrès A3P se déroule du 17 au 19 novembre 2015 à Biarritz. Aperçu des nouveautés présentées à cette occasion.

  • 24 mars 2015 Avant-première : les 9 nominés au Prix de l'Innovation ContaminExpo 2015

    ProcessPropre.fr présente en avant-première les neuf nominés au Prix de l'Innovation organisé par l'Aspec dans le cadre du salon ContaminExpo 2015. Les lauréats seront récompensés à l'occasion du cocktail d'ouverture le mardi 31 ...

  • 7 octobre 2014 Avant-première Congrès A3P 2014

    La 27e édition du congrès A3P se déroule comme à son accoutumée à Biarritz, du 14 au 16 octobre 2014. Salles Propres vous présente en avant-première un échantillon de nouveautés.

  • 25 septembre 2014 Avant-première Ultrapropre 2014

    Sélection de nouveautés exposées sur le salon Ultrapropre en 2014.    

  • 1 octobre 2013 Avant-première A3P 2013

    Compilation de produits et services présentés au congrès de l'A3P 2013.

  • 28 août 2013 Avant-première produits Sipec 2013

    Compilation de produits et services présentés au salon Sipec 2013.

  • 4 mars 2013 Avant-première : les 11 nominés au Prix de l'Innovation ContaminExpo 2013

    ProcessPropre.fr présente en avant-première les onze nominés au Prix de l'Innovation organisé par l'Aspec dans le cadre du salon ContaminExpo 2013. Les lauréats seront récompensés à l'occasion de la soirée de gala qui se tiendra le ...

  • 16 octobre 2012 A3P 2012: spécial 25e anniversaire

    Le congrès qui se déroulera à Biarritz du 23 au 25 octobre revêtit cette année un caractère particulier puisque l’Association pour les produits propres et stériles, l'A3P, fête son 25e anniversaire.  Les conférences seront ...

  • 20 septembre 2011 Avant-première Ultrapropre/Sipec

    Présentation des différentes innovations à découvrir au fil des allées du parc des expositions orléanais.

  • 1 février 2010 CONTRÔLE MICROBIOLOGIQUE DE L’AIR

    Innover pour répondre aux exigences. Si les dispositifs eux-mêmes n’évoluent guère, les fournisseurs axent leurs efforts sur les accessoires, milieux de culture et offres techniques afin de coller aux exigences réglementaires et aux besoins des utilisateurs.