Réglementation

ISO TC 209 WG4

Révision de l’ISO 14644-4, conception, construction et mise en fonctionnement

John Hargreaves, JHAC et expert WG4 mandaté par Aspec pour la commission miroir Afnor X 44B | 13 mars 2017 |

_
La refonte de la partie 4 fait suite à la révision des parties 1 et 2.

La révision de la partie 4 de la famille ISO 14644 a réellement démarré début juillet 2015 avec une réunion physique à Delft (NL), après des mois d’échanges préparatoires, et au moment où la date de publication des parties 1 et 2 révisées  était enfin à peu près certaine. La révision de ces parties centrales de la famille des normes internationales a en effet été un drain très important de ressources sur dix ans, ne permettant d’enclencher la refonte de cette partie « conception, construction et mise en fonctionnement » qu’à la fin de leur révision. Le mandat du comité technique, autant que les nouvelles exigences de fonctionnement de l’ISO, rendues plus serrées encore par la conduite parallèle au CEN, impliquent une avancée rapide sur trois années.

L’animateur néerlandais du nouveau WG4, Frans Saurwalt, gère les réunions et les documents avec une équipe très présente, et a su arriver très vite à un accord des experts sur le contenu et l’orientation du document révisé.

 

Dernier trimestre 2017

Le calendrier adopté vise à présenter un document prêt à l’enquête publique parallèle au dernier trimestre 2017, avec l’intention de publier la nouvelle norme fin 2018. Des réunions physiques ont eu lieu à Berlin, en octobre 2015, Milan, Tokyo et Sao Paulo en 2016, puis Berlin fin janvier de cette année, avec deux autres réunions prévues en 2017, à Louisville, au Kentucky les 9 et 10 mai lors d’Estech et à Sydney en octobre avant la réunion du TC209 pour boucler le projet d’enquête.

Les réunions physiques sont complétées systématiquement par une réunion WebEx dans les semaines qui suivent, pour l’information de ceux qui n’ont pu se déplacer. Ce qui permet aux sous-groupes par thème de travailler de manière plus continue, en rencontre physique ou à distance, pour présenter des propositions abouties à chaque réunion plénière du WG4.

 

La structure semble assez bien définie. Le groupe d’experts réaffirme l’approche fondamentale de la première version, en tentant de clarifier et de remettre à jour la progression du recueil des besoins des utilisateurs (process et techniques) via la rédaction d’un cahier des charges vérifié, et la mise en place d’une organisation projet adaptée, pour présenter une partie plus étoffée d’exigences pour la gestion et la vérification des phases de construction, en usine et sur chantier, et aboutir aux opérations de mise en fonctionnement d’une installation qualifiée par rapport aux besoins exprimés et actualisés. La norme doit prendre en compte l’évolution et diversification des pratiques et leur reflet dans la famille de normes ISO 14644. Dans ce cadre, le WG4 cherche à prendre en compte au mieux l’interface avec des normes établies mais dont la révision programmée est imminente, mais interviendra après la publication de la partie 4. L’arbitrage de ces interfaces, et la direction qui pourra être donnée pour les futures révisions, sera toujours à arbitrer avec le comité technique plénier (TC209).

 

Le lien en partie 4 avec les recommandations préparées par le groupe de travail 13 sur l’efficacité énergétique, portant non seulement sur la conception neuve mais aussi l’amélioration d’installations existantes, pose un nombre de questions. Plusieurs experts travaillent dans les deux groupes (notamment Pierre Di Credico et Jean-Paul Rignac pour la France), et assurent une liaison précieuse. Mais la finalité des deux projets n’est pas identique, ce qui peut impacter le contenu. Le projet du WG13 donne des indications sur des techniques à considérer et les gains à cibler. Mais le WG4, après débat à Sao Paulo et à Berlin, prend ses distances avec des recommandations trop précises ou limitatives, et a décidé par exemple fin janvier 2017 de ne pas inclure des propositions basées sur des taux de brassage type, propositions qui ont occupé beaucoup de temps, mais qui s’avèrent trop limitatives et incomplètes sur le terrain. Le contenu précis de notre position est en cours d’élaboration pour la nouvelle Partie 4, mais il est probable qu’il y aura une explication des calculs de dimensionnement utiles, mais aucun exemple précis. 

 

Aux filières de rédiger des recommandations particulières...

Fondamentalement, cette norme ne sera toujours pas une encyclopédie ni un manuel ou catalogue de solutions. Aux filières de rédiger des recommandations particulières pour des applications précises. Nous espérons éviter de donner cette fois-ci des exemples de solutions « typiques » des grandes filières et bien documentés ailleurs. L’expérience démontre combien il est facile, et peut être désastreux, de spécifier aveuglément sur le terrain un exemple figurant dans une norme, en le sortant de son contexte d’illustration pour en faire une solution imposée, plutôt que de réfléchir.

Plus largement, la future norme doit aussi éviter de réécrire en condensé toutes les exigences de la gestion d’un projet global d’ingénierie, en se limitant à insister sur les étapes clés et les exigences qui ont un intérêt spécifique pour des installations de salles propres, sans se substituer au travail nécessaire de l’ingénieur.

Les experts français au WG4 sont Pierre Di Credico (Engie) et John Hargreaves (JHAC), qui  représentent l’ASPEC, ainsi que Jean-Paul Rignac (EDF) pour les réunions de 2015. Le premier et le troisième interviennent aussi en WG 13, et Hargreaves a pu prendre part aux réunions WG3 de Berlin (2015) et Sao Paulo (2016).



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Cahier spécial : Industrie pharmaceutique

    - Technologie d’inspection, Priorité à la sécurité du patient et à la qualité des produits - Essais, Utilisation du réacteur à biofilm CDC pour tester les agents nettoyants - Biodécontamination, Comparaison des performances du H2O2 et du NO2 ...

    1 décembre 2016

  • Bien concevoir son projet d’éclairage

    Depuis l’avènement des diodes électroluminescentes (leds), l’éclairage est devenu un sujet complémentaire dans le domaine de la gestion de la consommation énergétique des salles propres. Sans être essentiel, il permet de nombreuses améliorations ...

    1 novembre 2016

  • Recommandations simples pour améliorer la performance énergétique d’une installation

    Dans le domaine de la salle propre, la filtration est une fonction incontournable du système de traitement d’air. Si elle participe activement à l’obtention des classes ISO souhaitées selon la norme ISO EN 14644-1, elle représente aussi une charge ...

    1 novembre 2016

Dossiers de la rédaction
  • Rendez-vous
    21 mars 2017
    Salon professionnel de référence en matière de maîtrise de la contamination, ContaminExpo se déroule parallèlement au congrès ContaminExpert, du 28 au 30 mars, au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris (hall 6). Au programme : cinq salles propres grandeur ...
  • 25 janvier 2017
    Troisième secteur consommateur d'énergie en France, l'industrie utilise des salles propres et les environnements maîtrisés sont présents en établissements de santé. Une bonne gestion de la onsommation énergétique y est un enjeu important. Dans ce cadre, l'Aspec édite un guide ...
  • Biarritz
    18 octobre 2016
    Dans un mois, le rendez-vous annuel dédié aux professionnels des industries pharmaceutiques et biotechnologiques ouvre ses portes à Biarritz. Comme à son accoutumée, l’espace Bellevue leur sera ouvert du 15 au 17 novembre. Cette année, dix-huit conférences et douze ...
  • 1 juin 2016
    La conception comme l’exploitation d’un bâtiment peuvent être conjointement pensées en amont d’un projet. La maquette numérique et plus largement le BIM (Building Information Modeling) y contribuent. Les outils de simulation et de modélisation sont mis au ...
  • Nouvelles règles
    24 mai 2016
    Publiée fin février, la version révisée de l’ISO 14644 revoit les limites de concentration particulaire admissible dans l’air des salles propres et modifie profondément les règles de classification ainsi que les méthodes d’essai. Salles Propres rappelle les ...

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques

  • 17 mars 2017

    Avant-première produits ContaminExpo 2017

    À l’occasion de la 15e édition du salon ContaminExpo, les exposants présenteront leurs nouveautés. Parmi elles, les lauréats aux Prix de l’innovation dont la remise est prévue le 28 mars, durant le cocktail d'ouverture accessible ...

  • 18 octobre 2016 Sélection produits A3P 2016

    La 29e édition du congrès A3P se déroule du 15 au 17 novembre 2016 à l'espace Bellevue de Biarritz. Aperçu des nouveautés présentées à cette occasion.

  • 26 octobre 2015 Sélection produits A3P 2015

    La 28e édition du congrès A3P se déroule du 17 au 19 novembre 2015 à Biarritz. Aperçu des nouveautés présentées à cette occasion.

  • 24 mars 2015 Avant-première : les 9 nominés au Prix de l'Innovation ContaminExpo 2015

    ProcessPropre.fr présente en avant-première les neuf nominés au Prix de l'Innovation organisé par l'Aspec dans le cadre du salon ContaminExpo 2015. Les lauréats seront récompensés à l'occasion du cocktail d'ouverture le mardi 31 ...

  • 7 octobre 2014 Avant-première Congrès A3P 2014

    La 27e édition du congrès A3P se déroule comme à son accoutumée à Biarritz, du 14 au 16 octobre 2014. Salles Propres vous présente en avant-première un échantillon de nouveautés.

  • 25 septembre 2014 Avant-première Ultrapropre 2014

    Sélection de nouveautés exposées sur le salon Ultrapropre en 2014.    

  • 1 octobre 2013 Avant-première A3P 2013

    Compilation de produits et services présentés au congrès de l'A3P 2013.

  • 28 août 2013 Avant-première produits Sipec 2013

    Compilation de produits et services présentés au salon Sipec 2013.

  • 4 mars 2013 Avant-première : les 11 nominés au Prix de l'Innovation ContaminExpo 2013

    ProcessPropre.fr présente en avant-première les onze nominés au Prix de l'Innovation organisé par l'Aspec dans le cadre du salon ContaminExpo 2013. Les lauréats seront récompensés à l'occasion de la soirée de gala qui se tiendra le ...

  • 16 octobre 2012 A3P 2012: spécial 25e anniversaire

    Le congrès qui se déroulera à Biarritz du 23 au 25 octobre revêtit cette année un caractère particulier puisque l’Association pour les produits propres et stériles, l'A3P, fête son 25e anniversaire.  Les conférences seront ...

  • 20 septembre 2011 Avant-première Ultrapropre/Sipec

    Présentation des différentes innovations à découvrir au fil des allées du parc des expositions orléanais.

  • 1 février 2010 CONTRÔLE MICROBIOLOGIQUE DE L’AIR

    Innover pour répondre aux exigences. Si les dispositifs eux-mêmes n’évoluent guère, les fournisseurs axent leurs efforts sur les accessoires, milieux de culture et offres techniques afin de coller aux exigences réglementaires et aux besoins des utilisateurs.

Portfolio

Contaminexpo 2015 en images

Bastien Cany | 22 avril 2015



Pharmapack 2014 : retour sur les innovations

Lucile Roger Durieux | 21 février 2014